Inséminations IIU (insémination intra-utérine) et IAC (insémination artificielle par sperme du conjoint)

En cas d’insémination homologue, le sperme du partenaire, nettoyé et concentré, est injecté au moyen d’un fin cathéter dans la cavité utérine, en passant par le col de l’utérus. Ainsi, le chemin des spermatozoïdes en direction de l’ovule fécondable est raccourci. L’insémination est en règle générale indolore et ne dure que quelques minutes.
La méthode est utilisée en cas de stérilité cervicale (les spermatozoïdes sont incapables de se déplacer dans la glaire cervicale), de qualité limitée du sperme, de dysfonction érectile chez l’homme ou de stérilité inexpliquée. Elle peut être combinée avec une stimulation hormonale préalable.

« retour